« Le digital est devenu une évidence »

Article précédent Article suivant Article précédent Article suivant

En amont des retrouvailles avec tous les acteurs de la restauration en présentiel à Eurexpo du 23 au 27 septembre 2021, Sirha Lyon consacre 3 sessions à la relance économique du Food Service après

Pauline Gauthier, cheffe de pôle Agrotech, spécialiste du marché anglo-saxon, Damien Rodière, directeur général de The Fork et Kevin Mauffrey, directeur commercial de Deliveroo, sont les invités de la deuxième table ronde de Michel Tanguy dans le cadre des SirhaFood Talks, au sujet des nouvelles technologies et nouveaux modes de consommation.

« Le seul moyen pour les restaurateurs de garder un lien avec leurs clients pendant la crise, ça a été le digital », que ce soient les outils mis à leur disposition ou les réseaux sociaux. « C’est devenu une évidence », selon Damien Rodière, beaucoup plus tardivement qu’au Royaume-Uni par exemple, ou la Suède.

« Cette période qu’on vient de vivre a accéléré une transformation qui a commencé il y a plusieurs années. » L’ancêtre de The Fork, La Fourchette, a commencé son aventure digitale il y a quinze ans en permettant la réservation en ligne et travaille aujourd’hui avec plus de 20 000 restaurants partenaires. « On est à 30% de pénétration en France… » 40% au Royaume-Uni, qui a un train d’avance en matière de livraison, de « dark » restauration également.

En France, Kevin Mauffrey indique que Deliveroo est passé de 12 000 restaurants à 20 000 entre début 2020 et maintenant, et la croissance est exponentielle. Damien Rodière abonde : sans vente à emporter et livraison à domicile, « les restaurateurs n’auraient pas eu d’activité pendant huit mois. » Mieux, ils ont montré leur résilience, en se transformant sur une période très courte, s’adaptant à une nouvelle réalité au moyen d’innovations : les QR codes pour accéder à la carte, payer, améliorer l’expérience client/restaurant et l’essor fulgurant des dark kitchens et stores notamment…

Et cette digitalisation effrénée va-t-elle survivre au retour de l’appétit féroce des Français pour « l’expérience » en terrasse et en restaurant après sept mois de privation sociale, coïncidant avec l’été et les vacances ? Elle va encore se développer au Royaume-Uni selon Pauline Gauthier, s’attaquer au manque de main d’œuvre, qu’a provoqué le Brexit outre-Manche, par des innovations.

Kevin Mauffrey, lui, mise sur le retour à la normale sur les lieux de travail à la rentrée pour équilibrer l’activité de Deliveroo sur toute la journée. Pour Damien Rodière, l’enjeu justement, sera de s’inscrire dans la durée en clarifiant sa stratégie : « Faut savoir ce que l’on veut, faut savoir où on veut aller ». Et s’adapter. Encore.

Votre prochain rendez-vous avec les SirhaFood Talks : vendredi 9 juillet 2021, où il sera question des réouvertures et de l’état des marchés de la restauration dans le monde.

Article précédent Article suivant

Dans la même thématique