LE COMPTOIR #3 : REPRENDRE SON SOUFFLE

Article précédent Article suivant Article précédent Article suivant

Chaque matin, avec votre café, la rédaction de Sirha Food vous propose Comptoir, votre rendez-vous en lecture, pour ne rien rater de votre quotidien Sirha.

Marquer une pause et repartir

Savourer la rencontre et apprécier l'événement. Mi-parcours pour le Sirha qui amorce samedi son troisième jour. Une journée sous le signe de l'entreprise, du client et de l'offre renouvelée. La pandémie a impacté nos modes de consommations, le food service et la RHD. Cette pause générale a rebattu les cartes de toute une organisation. Le client, toujours acteur des mutations du food service a-t-il profondément changé dans ses habitudes ? Quelles sont ses priorités ? Rendez-vous à la table-ronde : Le client, nouveaux codes de service, concilier sécurité et proximité. Le service lui aussi marque une pause. Le secteur de la restauration accuse une baisse dramatique du recrutement. Les métiers en salle sont désertés, résultats partiels de la pandémie et de ses dégâts. Comment redonner le goût du restaurant à celles et ceux qui souhaitent y oeuvrer ? Comment reformer, re-motiver ? Quel rôle la RSE peut tenir, c'est autour de la table ronde à Sirha Masters. 

L'heure du bilan sonne également pour la marque "Boulanger de France" qui fête ses 20 mois d'existence. Cette initiative a pris racine grâce à la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française. Quelles évolutions ? Quelle utilité et également quelles déceptions a pu éveiller le label ? Discussion à 10H45.

Food trucks & challengers o'clock 

Ils ont largement cartonné il y a quelques jours aux anciennes usines Fagor-Brandt à Lyon, on parle bien sûr de la team Lyon Street Food Festival qui a accueilli plus de 30 000 visiteurs pour sa dernière édition. Ils prennent donc leurs quartiers ce samedi pour régaler les visiteurs du week-end et exposants en quête de pause qui détone. Depuis 2016, Lyon Street Food perpétue l'ambition de repousser les limites et les frontières de la gastronomie avec un seul leitmotiv : le goût pour tous les publics. 

Samedi sera également l'heure de la délibération pour les 12 équipes qui concourent pour la Coupe du Monde de la Pâtisserie, placée sous le signe de la nature, célébrant sa diversité sous ce thème : Tout art est imitation de la nature. Goût toujours côté Championnat Européen du Sucre d'Arts : "un chef expérimenté devra défier la gravité et l'originalité d'une œuvre par le travail d'un seul ingrédient : le sucre; tout en interprétant le thème de la mode au masculin.  
Les candidats devront réaliser une œuvre artistique en sucre tiré, soufflé et de ruban d’environ 1,20 mètres de hauteur
."

HB

Article précédent Article suivant

Dans la même thématique