Une saint-Valentin de bon goût

Article précédent Article suivant Article précédent Article suivant

S’échanger de bons produits et pourquoi pas rencontrer l’amour par la même occasion. Ou comment se faire une saint-Valentin originale à Bordeaux. 

Ce qui a mis la puce à l’oreille des infatigables sœurs Arnaud, à la tête du Bordeaux Food Club, ce sont les commentaires du précédent Trafic de bons goûts, qui se soldaient invariablement par de pas du tout sibyllins « Et si c’est un mec, c’est encore mieux »…

Lien social

C'est quoi Trafic de Bons Goûts ? Une idée des amies du Bordeaux Food Club imaginée pendant le confinement du mois de novembre pour pallier le manque de lien social et la cuisine qui ne se partage plus... Elles ont mis en place « le premier échange de bouffe sous le manteau à Bordeaux ». Plus d'une centaine de participants se sont prêtés au jeu. Leur pitch : « Tu es confiné(e), tu ne peux plus partager ta passion de la bouffe et pourtant… Tu es le roi du pâté en croûte, tu viens de découvrir un pinard trop bon, tu as fait 100 fois trop de levain ou tu viens enfin de retrouver LA recette parfaite des cookies de ta grand-mère ? Dans un rayon de 1 km de chez toi, nous te mettrons en relation avec un autre « dealer » de bon goût pour organiser l’échange de came surprise. L’échange se déroulera dans la rue, près de chez vous lors de votre balade quotidienne. »

Tinder food

La saint-Valentin galopant, elles ont eu la bonne idée de se transformer éphémèrement en Bordeaux Fresh Club lancer à l’occasion du14 février, une sorte de Tinder de la food.
Même principe que pour la première édition :
> S’inscrire avant le 11 février
> Attendre la mise en relation avec un autre « dealer » de bon goût pour organiser l’échange de came surprise.
> L’échange et la rencontre se dérouleront dans la rue, le dimanche 14 février uniquement.

Les organisatrices se chargent de former les binômes en fonction des situations matrimoniales de chacun. Et de veiller au respect des gestes barrières lors des deals.
Suivez l'histoire ici et ici

Article précédent Article suivant

Dans la même thématique