On marque le stop au Kiosque des Chefs Solidaires

Article précédent Article suivant Article précédent Article suivant

Le chef Fabrice Bonnot a lancé depuis le 1er février le Kiosque des Chefs Solidaires, au profit de Notre Dame des Sans-Abri.

Lyon fait montre d'imagination et d'innovation grâce à ses chefs pour faire vivre les cuisines hors de leurs quatre murs, notamment grâce à la Caravane des Chefs, place maréchal Lyautey. Solidarité, inventivité, contact avec les habitants, on continue de se régaler, même à emporter. C'est la bonne nouvelle.

Prévu du 1er au 19 février, le Kiosque des Chefs Solidaires s'est implanté sur la place des Jacobins à Lyon pour sa première édition... Et il y aura prolongation jusqu'au 25. L'idée, régaler les palais lyonnais tout en reversant les bénéfices au Foyer de Notre-Dame des Sans-Abri. L'initiative est soutenue par Jacotte Brazier, petite-fille de l'illustre Eugénie Brazier, la première triple étoilée au Michelin. Aux manettes logistiques, Fabrice Bonnot, chef de Cuisine et Dépendance rue de la Charité. Fondateur de l'association Envie d'un sourire, il a imaginé cette halte pour les Lyonnais qui peuvent venir se restaurer grâce à des menus imaginés par des chefs triés sur le volet. Jusqu'ici, Olivier Boizet et Pierre Clarissou (Domaine de Champlong & Clarissou), Régis Marcon (Régis et Jacques Marcon), Sylvain Malland (Cuisine et Dépendances by Fabrice Bonnot), ou encore Alexandre Burnotte (Le café Clos Jouve) ont déjà fourni de splendides menus. 

Pas de panique si vous avez raté le chef de vos rêves, d'autres cuisineront jusqu'au 26 février : Christophe Marguin (Le Président), Valérie Cristina (Café 2 la gare), Olivier Canal (La Meunière) ou encore Christian Têtedoie, pour vous mettre en appétit. 

Le Kiosque des Chefs Solidaires

- 1er au 19 février, de 15h à 18h, place des Jacobins dans le 2e.
Prolongation jusqu'au 26 février (rendez-vous sur le site)

- Pré-commandes et retrait des menus préparés par des chefs solidaires
directement sur le site 

- En bonus : le 13 février le kiosque se transforme en confiserie entre 14h et 18h

Article précédent Article suivant

Dans la même thématique