Le marché du bio a explosé en 2020

Article précédent Article suivant Article précédent Article suivant

L'Agence Bio affirme dans un récent rapport que ce marché à rapporté plus de 13 milliards d'euros en France en 2020, une visibilité qui confirme un record absolu pour le secteur.

Il est inutile de revenir dessus, mais 2020 a bien marqué les habitudes alimentaires des Français, tant les bouleversements entraînés par la pandémie ont été immenses. L'Agence Bio a dévoilé dans son rapport publié en juillet dernier que le marché du bio a rapporté plus de 13 milliards d'euros en 2020, un record. Ce qui a pesé dans la balance verte ? Une nette augmentation des achats des Français pour leur ménage, et la consommation en restaurant (HT). Selon l'Agence, le marché du bio a donc vu son chiffre doubler en 5 ans. 

Les Français convertis ?

Selon le baromètre de l'Agence Bio,  la consommation alimentaire des ménages a bondi de près de 6,5 milliards d’euros entre 2019 et 2020, soit +3,4 %. Toujours selon leur étude, 6 Français sur 10 ont privilégié les produits locaux, frais et en circuit court durant cette période, notamment lorsque les restaurants étaient fermés. Même si les Français commencent à se tourner de plus en plus vers les revendeurs locaux et épiceries de proximité bio, la grande distribution généraliste mène la danse avec une croissance de sa vente en produits bio entre 2019 et 2020 de plus de 11,9%. 

La bière bio, le choix des Français

Ces dernières années, l'expansion du marché de la bière bio, provenant notamment des microbrasseries, a permis à ce secteur de s'installer confortablement dans le cœur des Français. Selon l'Agence, ces ventes ont connu une croissance de plus de 33% par rapport à 2019. L'intérêt pour une bière raisonnée, charpentée grâce à des ingrédients pointus et vendue localement ne fait que croître. 

L'Europe ne grignote pas les miettes

Ce  progrès français n'est pas isolé et s'inscrit dans un succès global, en tout cas à échelle européenne. L'Agence Bio rappelle que l'Allemagne et la France caracolaient depuis déjà quelques années en tête des pays les plus investis dans la production, vente et revente de produits bio. Selon les observations de l'Agence, les consommateurs de l'Union européenne auraient dépensé plus de 48 milliards d'euros en 2020 contre 45,2 milliards en 2019. L'Italie, le Royaume-Uni et la Suède suivraient donc de près l'Allemagne et la France. 

Selon l'Agence et ses enregistrements, la tendance s'affirmait au premier semestre 2021 avec une croissance constante et régulière de l'agriculture biologique sur le territoire. La tendance à l'écoresponsabilité se renforcera de pair avec l'afflux de produits bio chez les grands distributeurs. Janvier 2022 sera une date fatidique pour les grandes enseignes qui seront dans l'obligation d'interdire le suremballage plastique pour les légumes et fruits frais de moins de 1,5 kg. Un marché bio qui explose certes, mais qui mérite de tendre vers plus de raison. 

HB

Article précédent Article suivant

Dans la même thématique