Cinq adresses à emporter #1

Le 09 novembre 2020

Se faire plaisir tout en aidant le secteur à maintenir la tête hors de l’eau reste possible. Voici notre première sélection à emporter ou en click and collect.

Se faire plaisir tout en aidant le secteur à maintenir la tête hors de l’eau reste possible. Voici notre première sélection à emporter ou en click and collect.

Article précédent Article suivant

L’obstacle covid s’épaissit avec la mesure supplémentaire, nécessaire sans doute pour freiner la bête mais assassine pour la profession, entrée en vigueur vendredi dernier : tous les restaurants et débits de boisson mettant en place la vente à emporter et la livraison cessent toute activité de 22 heures à 6 heures du matin. Voici notre sélection, qui s’affinera au cours de ce reconfinement, pour se faire plaisir et aider les restaurateurs. Premier volet.

PARIS

What Eels ?



Des tapas (croquettes d’agneau en vue) à moins de 10€, des plats à partager et individuels, l’occasion, si ce n’est déjà fait, de goûter sa fameuse anguille à la réglisse (14€) ou de craquer pour le ris de veau en tempura, et des desserts à 6,50 €. Adrien Ferrand enchante de reconfinement également avec sa toute nouvelle adresse, Brigade du Tigre, une expérience gastronomico-street asiatisante de haute volée. Sushi cochon obligatoire. Confite, laquée, fondante (et confondante avec un unagi), une poitrine à se damner.


www.restaurant-eels.com / www.brigadedutigre.fr

 

Passerini a casa



Giovanni Passerini reprend du service et livre dans tout Paris depuis vendredi. Du mercredi au samedi, commandez la veille entre 10 et 22 heures et retirez vos achats directement au restaurant entre 18 et 19 heures. Livraison sur tout Paris entre 17 et 20 heures. Pour commander, cliquez ici.

L’Escargot tranchant


Parce que Yannick Tranchant se démène comme un beau diable depuis le début de cette crise avec les moyens du bord et au gré des contraintes et des tuiles, l’énergie qu’il met dans son offre à emporter se récompense. En plus, c’est nous qui y gagnons ! Le chef a aussi ouvert le marché de l’Escargot en soutien à ses producteurs et son épicerie, où les huiles d’Alex Munoz coulent à flots. Rien que pour son millefeuille, on clique. Du lundi au vendredi. Commandes jusqu’à la veille 19 heures.

LILLE

Love van Rijsel



« Aujourd’hui, on ne peut pas faire notre métier mais vous pouvez aider nos producteurs à sauver les meubles en étant clients chez eux, depuis chez nous. » Le bon sens signé Florent Ladeyn. C’est donc reparti pour son marché de producteurs, qu’il avait initié au printemps, et qui se passe cette fois au Bloempot. Soit « le meilleur des Flandres à prix coûtant » chaque samedi de 10 à 14 heures.

LYON

Tout Food Traboule en un clic



Quand on sait à quel point l’ouverture Food Traboule a été un combat de longue haleine, on clique pour la survie du gang des Lyonnais pendant cette deuxième épreuve à négocier. Se faire livrer via Deliveroo ou venir chercher sa commande effectuée en autant de clics que d’envies ici, c’est moins rigolo que de se balader de comptoir en comptoir, mais c’est tout aussi bon. 

Par Audrey Vacher
 

Inspire more