TERRITOIRE D’INNOVATION : FONCTIONNEL #1

Le 19 novembre 2020

Chaque mois jusqu’au SIRHA, Sirha Food en partenariat avec Food Service Vision propose une plongée dans un territoire d’innovation du food service. Exploration de notre deuxième territoire : le fonctionnel, premier volet.

Chaque mois jusqu’au SIRHA, Sirha Food en partenariat avec Food Service Vision propose une plongée dans un territoire d’innovation du food service. Exploration de notre deuxième territoire : le fonctionnel, premier volet.

Article précédent Article suivant

Le Sirha 2021 (29 mai au 2 juin) révélera cinq territoires d’innovation alignés avec leur époque, le contexte sanitaire actuel et les mutations de tout un secteur de l’alimentaire. Food Service Vision a exploré les thématiques de ces territoires, leur impact, leur inéluctabilité dans leur globalité. Cinq territoires ont été dégagés et nous continuons notre feuilleton sur les territoires avec Fonctionnel.

Une adaptation forte des deux côtés du secteur

Une leçon est à retenir depuis le dernier confinement. La résilience des acteurs de la restauration, le besoin de faire exister la vente à emporter, à sortir la cuisine des quatre murs du restaurant ont mené les entrepreneurs et restaurateurs à faire corps avec l’outil digital. Autrefois réservé et largement utilisé par des structures d’envergure, la situation sanitaire depuis mars à révélé les capacités d’une part importante des acteurs du food service à s’emparer du digital pour faire vivre leur savoir-faire et faire perdurer leur activité. Solutions marchandes, vente, organisation d’un site en ligne.

Selon Food Service Vision, avant le premier confinement, les repas en dehors du domicile (vente à emporter ou livraison) représentaient 42% des repas. Cet été, après la réouverture, cette consommation a représenté 51%* des repas, marquant une accélération nette. Aujourd’hui, avec le reconfinement, cette accélération de consommation est en phase de devenir la norme pour les mois à suivre. 

L’offre digitale et le fonctionnel renforcés

Ce besoin de fonctionnel s’est évidemment ajusté dans les deux sens au fil des mois. Les clients, privés de leur lieu de restauration et de sortie ont eux aussi utiliser les différents moyens mis à leur disposition, click and collect, vente à emporter, livraison, drive et application de commande en ligne pour continuer à profiter des offres de restaurants. Au déconfinement et à la réouverture des établissements, le public s’est également très vite adapté aux nouvelles habitudes digitales comme le QR code pour accéder au menu. Food Service Vision observe : « Les industriels offrent toujours plus de solutions et de produits digitaux pour faciliter la vie du restaurateur et le suivi de l’hygiène et de la sécurité alimentaire (renforcée par la situation sanitaire actuelle) . La Covid a accéléré la transformation du restaurant en simple lieu d’achat ou en lieu d’expérience hyperhygiéniste. » Toutes sortes de nouvelles solutions d’hygiène ont émergé pour donner suite au renforcement de mesures, des distributeurs de gel hydroalcoolique aux cahiers de rappel au format digital. HoliPREVENT/ZENCHEF : applications de traçage d’identification des clients avaient notamment pris les devants**. Food Service Vision a également observé que les Français exigeaient alors de plus en plus de paiement sans contact, 72% d’entre eux le souhaitaient pour plus de sécurité.

Maintenant que le reconfinement a lieu, les restaurants ne perdent pas en agilité et s’adapte avec force aux nouvelles mesures pour démarrer une activité de vente à emporter digitale, ou encore proposer plusieurs offres comme de l’épicerie, ou profitent également de la solidarité des commerces essentiels qui permettent la vente de produits de restauration comme les boulangeries Ange. Même si la résilience est forte chez les professionnels, il ne faut pas perdre de vue que certains restaurateurs ont besoin d’être épauler dans leur démarche de digitalisation. Si le mouvement est bien amorcé, tous ne possèdent pas encore l’ensemble des solutions. Aussi, il est important de rappeler que pour bon nombre des restaurateurs, la livraison/ vente à emporter etc… restent surtout des moyens de maintenir le lien clients et ne représentent pas des rentrées suffisantes pour être rentable. 

Hannah Benayoun

*Source : Revue Stratégique Food Service & Covid-19
* * Service utilisé par les professionnels de la restauration lors de la mise en place de l’obligation de traçage des clients
 

En partenariat avec Food Service Vision
Pour redécouvrir notre premier territoire, rendez-vous en Conscience.

Inspire more