TERRITOIRE D’INNOVATION : CONSCIENCE #2

Le 03 novembre 2020

Chaque mois jusqu’au SIRHA, Sirha Food en partenariat avec Food Service Vision propose une plongée dans un territoire d’innovation du food service. 

Chaque mois jusqu’au SIRHA, Sirha Food en partenariat avec Food Service Vision propose une plongée dans un territoire d’innovation du food service. 

Article précédent Article suivant

Le Sirha 2021 (29 mai au 2 juin) révélera cinq territoires d’innovation alignés avec leur époque, le contexte sanitaire actuel et les mutations de tout un secteur de l’alimentaire. Food Service Vision a exploré les thématiques de ces territoires, leur impact, leur inéluctabilité dans leur globalité. Cinq territoires ont été dégagés et nous amorçons notre feuilleton sur les territoires avec Conscience, un premier terreau de réflexion et d’action incontournable dans le food service.

L’avant crise sanitaire l’avait déjà prouvé : les Français avaient déjà le goût du changement. Selon François Blouin, président fondateur de Food Service Vision : « on assiste à une accélération massive des transformations déjà amorcées auparavant : une volonté de manger plus sain, une demande de BIO renforcée, pouvoir allier gourmand et saisonnalité. » Raison, durabilité, sont autant de consciences qui touchent les Français, toujours plus concernés par les enjeux environnementaux ou le sort de l’animal sur nos territoires et au-delà. Dès lors, des alternatives autrefois encore peu mises en lumière deviennent majeures dans la grande distribution et les start-ups font de l’alternative un territoire d’innovation total.

Le végétal s’invite sous toutes ses possibilités

Tous les modes de consommations, habitudes alimentaires sont dorénavant considérés dans leur ensemble. Omnivore, flexitarien, végétarien, végan, l’innovation alimentaire doit également s’adapter aux besoins de l’homme du siècle et à son rythme de vie. Le végétal, il y a encore une vingtaine d’années relégué au second plan prend dorénavant une place majeure. Les géants du steak végétal aux Etats-Unis (Impossible Food, Beyond Meat, Lightlife depuis les années 70, ndlr) ont réussi le pari d’inspirer toutes les possibilités en Europe, notamment en France où l’innovation végétale est passée au premier plan dans le paysage des alternatives au carné. Selon Food Service Vision : « en matière de consommation végétale, les innovations fleurissent sur des alternatives à la viande, au poisson, aux produits laitiers, etc. Et on retrouve également des initiatives qui vont plus loin en proposant des plantes et herbes aromatiques 100% naturelles et vendues en pot pour agrémenter les plats des chefs. » Parmi ceux qui innovent, on retrouve notamment KOPPERT CRESS véritable partenaire horticulteur des chefs. 

Une offre vegan constante

Totalement mis en lumière, le veganisme s’invite sur les tables françaises, riches de propositions, de saveurs et de possibilités, toujours en s’adaptant à l’heure de consommation actuelle. Selon Xerfi, les vegans en France représentaient en 2019 environ 0,5% de la population française soit un peu plus de 330 000 personnes. Le nombre croît, notamment par la sensibilisation croissante des habitants de l’hexagone à la cause animale, au traitement des produits animaux, souvent opaques. Cependant, des entreprises innovantes n’attendent pas que le chiffre grossisse pour proposer une alternative et proposer une offre solide.

Les Nouveaux Fermiers, qui misent sur les flexitariens, ont remporté la mise dès 2020 avec leur levée de fonds de 2 millions d’euros auprès d’investisseurs privés pour financer leur production de steaks, nuggets, plats végétaux. Leur objectif ? Le goût, garder une saveur gourmande, souvent écartée de l’offre végétale en grande distribution. Une diversification alimentaire proposée notamment en GMS, puisque les Nouveaux Fermiers ont développé des partenariats avec le groupe Casino et s’invitent également aux tables des restaurants. 

En partenariat avec Food Service Vision

Inspire more